Ma crise des 25 ans ou plutôt, crise existentielle.

  A 25 ans on est jeunes, insouciants, frivoles. On croque la vie à pleine dents. Rien n’a d’importance. En théorie, c’est le cas. Moi à 25 ans, et même bien avant, j’étais en pleine crise existentielle. Vers 23 ans, à l’entrée du monde du travail, je me suis pris de plein fouet la réalité de la …

La génération Y, au mauvais endroit ? Au mauvais moment ? Le mot de la Fondatrice de Jeune Génération Y

  LE CONSTAT : La Génération Y, au mauvais endroit ? au mauvais moment ?   1/4 des -25 ans sur le marché du travail sont au chômage   Les 18-35 ans d’aujourd’hui sont les enfants de la crise et du chômage. Pourtant plus éduqués que toutes les générations précédentes, plus connectés, plus solidaires, plus ouverts, plus envieux …