coaching,  Développement personnel & professionnel

10 symptômes de la crise du quart de vie

Deux tiers des 23-33 ans seraient touchés par ce que l’on appelle la crise du “quart de vie” selon le psychologue Olivier Robinson. Une période de vie marquée par le stress, une pression permanente de la vie de jeune adulte et une remise en question professionnelle et existentielle.

 

 

Le 1e marqueur de cette crise c’est la sensation qu’éprouvent de nombreux jeunes à être complètement insatisfaits dans leur vie professionnelle et de leur choix d’orientation scolaire ou professionnelle.

Ils ont ce sentiment d’être complètement coincé de ne pas pouvoir en sortir, d’être vraiment enfermé dans une voie qui ne leur convient pas vraiment et de ne voir aucune solution probable à leur situation. Si vous êtes dans ce cas, vous avez dû vous dire de façon répétée et fréquente « ah j’aurai dû aller dans cette voie au lieu de celle que j’ai choisi » ou encore « de toute façon je ne sais rien faire d’autre ». Ces regrets et injonctions négatifs vis à vis de vous-même sont des marqueurs de cette crise.

 

Le 2e symptôme c’est la sensation de vide que l’on ressent, un manque cruel de sens, l’impression de n’avoir aucune utilité dans sa vie, de ne servir à rien, de ne pas contribuer à quelque chose qui a de l’intérêt à grande échelle.

Vous aurez tendance à vous demander « comment font les autres autour de vous pour vivre une vie si vide de sens ? » « pourquoi eux y arrivent-ils et pas vous ? » vous aurez tendance à vous demander, au fond, qu’est ce qui cloche chez vous ? Je vous rassure, c’est normal, c’est simplement un signe que vous n’êtes pas au bon endroit actuellement pour vous épanouir.

 

Le 3e symptôme c’est la sensation de déprime que l’on peut ressentir, elle peut être plus ou moins forte selon les personnes.

Cette sensation de déprime vient du fait que vous n’arrivez pas à vous projeter dans un futur positif et heureux puisque ce que vous faites actuellement ne vous convient pas. Pour en sortir, il est indispensable de réussir à vous fixer un but et des objectifs de vie.

 

Le 4e marqueur c’est cette question que vous vous posez sans cesse dans votre tête « Est ce que c’est vraiment possible de trouver un travail que j’aime ? ».

Finalement, vous vous demandez si « le travail ce n’est pas juste ça » ou si vous êtes trop sensible ou anxieux. Vous vous remettez vous-même en question au lieu de remettre en question l’environnement de travail dans lequel vous évoluez actuellement ou que vous venez de quitter.

 

Ensuite, 5e symptôme c’est le syndrome de la comparaison

Vous avez le sentiment de ne pas être à la hauteur par rapport aux autres de votre génération. Vous avez l’impression, renforcée par les réseaux sociaux, que tous vos amis ont un job bien plus épanouissant que le votre, qu’ils réussissent mieux en amour et qu’ils ont un équilibre de vie bien meilleur. En bref, vous vous jugez trop durement.

 

6e symptôme, vous remettez en question tous vos choix…

…vos choix d’orientation scolaire, vos choix professionnels, peut-être même vos choix amoureux ou encore vos choix de style de vie et d’environnement. Vous avez attrapé le syndrome du « Et si… » Et si… j’avais fait choisi ce job plutôt que celui ci ? Et si, j’étais parti là-bas … Vous avez tendance à vous dévaloriser.

 

7e marqueur ; vous vous sentez dans une impasse, coincé entre la pression sociale et familiale d’avoir une vie stable, rangée et l’envie de vous réaliser.

On vous a toujours dit qu’à votre âge il fallait se poser commencer à construire quelque chose de stable, une famille etc. mais le problème c’est soit que vous n’y arrivez pas soit qu’en réalité, au fond de vous, vous ne le souhaitez pas vraiment, du moins pas maintenant. Vous êtes donc en pleine contradiction entre ce que la société attend de vous et ce qui se passe réellement dans votre vie.

 

8e symptôme : vous supportez très mal la pression sociale et financière de devoir bien gagner sa vie.

Vous vous demandez « oui mais à quel prix ? est ce que vous ne seriez pas mieux avec moins ? mais que va t-on penser de vous ? », vous avez l’impression de devoir vous distancer et vous détacher de certains codes de société qui vous handicapent et vous empêchent d’avancer et d’être heureux.

 

Avant dernier symptôme, vous avez l’impression de n’avoir aucun but, aucun objectif de vie.

Jusqu’ici la société vous a toujours guidé, avoir des bonnes notes à l’école, faire des études supérieures, obtenir un diplôme, puis un stage puis un CDD/CDI. Aujourd’hui vous vous retrouvez lâché dans la nature, sans but, sans mission de vie, vous vous demandez donc ce que vous faites là.

 

Dernier symptôme : vous culpabilisez beaucoup.

Vous culpabilisez notamment d’avoir fait des études et de ne pas forcément vous épanouir dans ce domaine, alors vous tentez de vous forcer, d’y rester par tous les moyens, mais force est de constater que vous n’y êtes pas à votre place et que c’est très difficile à vivre.

 

Voilà pour les 10 symptômes de la crise du quart de vie, je le répète si vous êtes en plein dedans, ne vous inquiétez pas, 2 jeunes sur 3 passent par ce questionnement existentiel, c’est une toute nouvelle crise liée à des facteurs de société, qui n’est pas encore facile à identifier car elle peut être parfois confondue avec une période de déprime. Mais c’est bien le marqueur d’une transition de vie et voilà pourquoi je vous en parle et j’accompagne des jeunes comme vous, en plein questionnement professionnel pour les aider à remettre du sens dans leur vie car c’est ça la clé pour sortir de cette crise qui dure en moyenne 11 mois, c’est remettre du sens, redéfinir ses priorités et objectifs de vie, sortir du cadre et trouver une voie professionnelle qui vous passionne vraiment.

 

Pour aller plus loin, vous pouvez vous inscrire à mon atelier virtuel gratuit sur la crise du quart de vie qui aura lieu lundi 24 juin à 19h en ligne, en cliquant ci-dessous. Je vous parlerai des 4 phases de la crise du quart de vie et vous donnerai des solutions et outils concrets pour s’en sortir qui résultent de toutes mes recherches sur cette crise et des outils de coach que j’utilise dans mes accompagnements au quotidien avec des jeunes dans votre situation.

 

Vous pouvez déjà télécharger dès maintenant une fiche récapitulative de ces 10 symptômes de la crise du quart de vie en cliquant ici

 

Je m’appelle Manon Aunay je suis Coach des Millennials spécialisée dans la crise du quart de vie et la reconversion professionnelle.

Contact : manon.aunay@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*